Que savoir sur l'accord du participe passé ?

 

La grammaire prend en compte un ensemble de règles. L'accord du participe passé est l'une de ces règles les plus importantes. Que savoir à propos ? Des informations vous seront données dans cet article. 

Le participe passé et les auxiliaires

Lorsque le participe passé est employé sans auxiliaire, alors il s'accorde comme un adjectif. Voici un exemple : Une chambre bien présentée. Toutefois, il y a quelques exceptions : vu, ci-joint, excepté. De plus, on n'accorde le participe passé que s'il se trouve après le nom comme dans la phrase suivante : Ci-joint, les livres que vous avez demandés. Quand le participe passé est conjugué avec l'auxiliaire avoir, il ne s'accorde pas avec le sujet et il s'accorde avec l'objet direct lorsque celui-ci est placé avant. Pour l'explication de l'utilité de ces règles, rendez-vous sur le site. 

Le participe passé des verbes pronominaux

Il existe plusieurs types de verbes pronominaux que sont les verbes mono-pronominaux et les verbes bi-pronominaux. Les verbes mono-pronominaux sont des verbes qui ne peuvent pas être précédés de me, te se... Lorsqu'ils sont conjugués avec l'auxiliaire être ils  s'accordent avec le sujet. Mais il y a une exception à la règle qui est "étant donné". Les verbes bi-pronominaux quant à eux sont des verbes qui peuvent être précédés de me, te, se... Ces verbes s'accordent directement avec le sujet lorsqu'il n'y a pas d'objets directs. Néanmoins, il faut savoir que le participe passé reste inchangé avec le verbe "se rendre compte de" (ex : Elle s'est rendu compte de sa faute). Une autre particularité des verbes bi-pronominaux est que le participe passé de ces verbes dont le deuxième pronom de conjugaison est un complément introduit par 'à', est invariable. Voici quelques exemples : succéder à, plaire à, sourire à... Le participe passé des verbes bi-pronominaux ne change pas lorsque l'objet direct est placé après et il s'accorde avec l'objet direct si lorsqu'il est placé avant.